Mathieu DE CHAMPS

MathieuEtudiant militaire en 5ème année de médecine je n’ai découvert la montagne qu’assez tard. Mais une fois cette porte ouverte grâce à l’escalade au lycée je n’ai plus décroché : ski de rando, grande voie, alpi, trail tout est bon à prendre comme excuse pour se retrouver en hauteur! Ce projet de gravir le Mont Blanc n’est pas un but en soit mais plus un moyen de rencontrer d’autres étudiants fanas de montagne avec qui partager de bons moments près des sommets !

Hélène FAVRE-MARINET

Hélène« Partager une cordée avec les jeunes étudiants de Lyon 1 était jusqu’alors inimaginable!
A 54 ans, je vais grimper avec eux au sommet du Mont Blanc avec ma prothèse de jambe.
Je suis en effet amputée tibiale droite depuis 3 ans et je me lève tous les matins du pied gauche avec le sourire, car j’aime la vie.
Ma motivation est réelle et sincère car je marche pour tous ceux qui n’ont d’horizon que le blanc du plafond de leur chambre. Pour eux, j’irai toucher le blanc du sommet de l’Europe ; mais ça ne sera pas de la crème!

Les guides de Grenoble vont pour la première fois accompagner un amputé dans cette course légendaire. Tous ensemble, nous allons former une cordée exceptionnelle, une cordée où jeunesse et handicap avanceront pas à pas et sans faux pas. Ces jeunes seront mes jambes car je marcherai dans leurs traces…
Je suis technicienne en électricité chez ALTO Ingénierie. Ma direction, avec l’agence de communication LAECA, a sans hésitation décidé de soutenir financièrement ce projet. Je les remercie du fond du cœur de me donner cette chance et leur confiance.

Je ferai cette course avec une journée supplémentaire, car les gros dénivelés m’obligeront à utiliser les béquilles pour la descente. L’altitude va peut-être me couper les pattes, mais elle ne me fera pas tomber les bras!

Marcher pour tous ceux qui ne le peuvent pas, n’est pas un luxe mais un devoir !
Marcher avec ceux qu’on aime n’est pas un devoir, mais un luxe…

Encore merci aux étudiants pour leur générosité de cœur, eux qui n’ont pas été indifférents à ma différence et merci aussi à tous ceux qui nous aideront financièrement. »

 

Col de Montartier en ski de randonée

Rognolet

Jeudi 19h, comme souvent, je me rends à la permanence du Groupe Alpin Universitaire Lyonnais, mon club de Montagne. Un petit groupe se constitue pour une journée de ski de randonnée. Samedi, le temps est catastrophique, dimanche il est vraiment pas top, il neige toute la journée. Mais bon on est motivé ! RdV dimanche 6h20 à la mairie de Bron. On verra bien comment évolue la météo et le risque d’avalanche d’ici là.

Finalement, il y aurait peut-être quelques éclaircies en Lauzière, le risque d’avalanche est acceptable. Bien sûr, on s’équipe comme toujours du kit DVA (Détecteur de Victimes en Avalanche) + Pelle + sonde en cas d’accident.

DVA pelle sonde

On se rend donc dans le petit village de Celliers. En route, les nuages se font de plus en plus rares. A l’arrivée, grand soleil !!! On a bien fait de partir :D.

On chausse et c’est parti. On enlève les couches de vêtements petit à petit pour se retrouver en T-shirt. Lunettes de soleil et crème solaire sont indispensables. Bonheur. La vue est à couper le souffle !

Ski Rando col Montartier

En un peu plus de 3 heures et 1200 mètres de dénivelé, on atteint le col du Montartier, un peu en dessous du pic du Rognolet. Le vent se lève, ça caille un peu la haut. On mange un petit bout, on « dépaute » les skis, et on attaque la descente. Très bonne neige mais j’ai pas mal de progrès à faire en descente^^.

Au total, une sortie ski de rando avec des conditions parfaites, avec toujours dans un coin de la tête, l’objectif de fin juin : le Mont Blanc !

Aurele

Sortie ski de rando : La croix de l’alpes depuis la Plagne

Sortie ski de rando : La croix de l’alpes depuis la Plagne

A la croix de l'alpes avec le Mont Blanc en arrière plan !

A la croix de l’alpes avec le Mont Blanc en arrière plan !

Comme vous avez pu le voir, la neige est (enfin) tombée en quantité ! Il était temps de chausser nos skis de rando !
A cause du risque d’avalanche, nous avons choisi un itinéraire moins exposé : la croix de l’alpe depuis la plagne.
Cela ce situe au dessus de saint Pierre d’Entremont en chartreuse.

Nous sommes partis avec un ciel couvert au dessus de nos têtes, mais nous avons pu passer la mer de nuage pour passer tout le reste de la journée en plein soleil dans ce décor fantastique !

Conclusion, un très bon moment passé avec les membres du groupe et un bon entrainement pour notre objectif : le Mont Blanc !

L’Université Claude Bernard Lyon 1

Lyon 1

L’université Claude-Bernard Lyon 1 (ou parfois UCBL), est une université française spécialisée dans les domaines des sciences et technologies, de la santé et des sciences du sport. Elle a été créée officiellement en 1971 par le regroupement de la faculté des sciences de Lyon, fondée en 1808 et de la faculté de médecine, fondée en 1874. Elle doit son nom au physiologiste Claude Bernard. Depuis 2007, elle fait partie de l’université de Lyon.

Bien que multi-localisée, les bâtiments principaux de l’université sont situés sur le campus de la Doua à Villeurbanneet dans le 8e arrondissement de Lyon (campus Rockefeller et la Buire). Le site de la Doua abrite l’administration et la majeure partie de ses composantes scientifiques, dont la Faculté des sciences et technologies, l’Institut universitaire technologique (IUT) et Polytech Lyon. Parmi les autres emplacements importants, on peut citer le domaine de Gerland. Le secteur santé, quant à lui, est composé entre autres de la faculté de médecine Lyon Est située sur le domaine Rockefeller et le domaine Laennec à La Buire, de la faculté d’odontologie à Laennec, du Centre hospitalier Lyon Sud et de la faculté de médecine Lyon Sud à Oullins.

L’université est classée, en 2014, comme la neuvième meilleure université française et est dans le groupe des 201-300 meilleures universités au monde selon le Classement académique des universités mondiales par l’université Jiao Tong de Shanghai.

Le Mur de Lyon

Le Mur de Lyon est un partenaire historique du projet. Cette année encore, notre passion commune des sports de montagne nous réunis.

Mur de Lyon

Avec 2 500 m2 de surface de grimpe (du 3ème au 8ème degré),
c’est LA plus grande salle d’escalade de France !

Tous types de supports : dalles, dièdres, dévers, toits,etc…
14 m de hauteur sous toiture
120 lignes de cordes

+ de 500 voies de 6 à 21 m de hauteur développée toutes renouvelées 2 fois par an.