Mathieu DE CHAMPS

MathieuEtudiant militaire en 5ème année de médecine je n’ai découvert la montagne qu’assez tard. Mais une fois cette porte ouverte grâce à l’escalade au lycée je n’ai plus décroché : ski de rando, grande voie, alpi, trail tout est bon à prendre comme excuse pour se retrouver en hauteur! Ce projet de gravir le Mont Blanc n’est pas un but en soit mais plus un moyen de rencontrer d’autres étudiants fanas de montagne avec qui partager de bons moments près des sommets !

Publicités

Hélène FAVRE-MARINET

Hélène« Partager une cordée avec les jeunes étudiants de Lyon 1 était jusqu’alors inimaginable!
A 54 ans, je vais grimper avec eux au sommet du Mont Blanc avec ma prothèse de jambe.
Je suis en effet amputée tibiale droite depuis 3 ans et je me lève tous les matins du pied gauche avec le sourire, car j’aime la vie.
Ma motivation est réelle et sincère car je marche pour tous ceux qui n’ont d’horizon que le blanc du plafond de leur chambre. Pour eux, j’irai toucher le blanc du sommet de l’Europe ; mais ça ne sera pas de la crème!

Les guides de Grenoble vont pour la première fois accompagner un amputé dans cette course légendaire. Tous ensemble, nous allons former une cordée exceptionnelle, une cordée où jeunesse et handicap avanceront pas à pas et sans faux pas. Ces jeunes seront mes jambes car je marcherai dans leurs traces…
Je suis technicienne en électricité chez ALTO Ingénierie. Ma direction, avec l’agence de communication LAECA, a sans hésitation décidé de soutenir financièrement ce projet. Je les remercie du fond du cœur de me donner cette chance et leur confiance.

Je ferai cette course avec une journée supplémentaire, car les gros dénivelés m’obligeront à utiliser les béquilles pour la descente. L’altitude va peut-être me couper les pattes, mais elle ne me fera pas tomber les bras!

Marcher pour tous ceux qui ne le peuvent pas, n’est pas un luxe mais un devoir !
Marcher avec ceux qu’on aime n’est pas un devoir, mais un luxe…

Encore merci aux étudiants pour leur générosité de cœur, eux qui n’ont pas été indifférents à ma différence et merci aussi à tous ceux qui nous aideront financièrement. »

 

Clémence VENET

ClemenceEtudiante en première année de STAPS, je suis passionnée par la montagne, ses paysages, ses sports, comme l’alpinisme, le ski de randonnée, la randonnée ou le trail…

J’ai un rêve depuis toute petite, qui est de rentrer dans un peloton de gendarmerie de Haute-Montagne.

Pour cela, je pratique le plus fréquemment tous ces sports. Ainsi, réaliser l’ascension du Mont-Blanc me permettrait d’acquérir une expérience supplémentaire.

Gravir le toit des Alpes est un des objectifs, qui me tient à cœur depuis quelques années de par le dépassement de soi, la persévérance, la beauté des paysages, le lieu mythique.

De plus, réaliser ce projet avec d’autres étudiants motivés pour le même objectif, ajoute à cette expérience qui restera inoubliable, l’entraide, la cohésion, le travail d’équipe…

Thomas ROUGIER

Thomas24 ans et en double diplôme pharmacien-ingénieur, je suis passionné de montagne : randonnée, raquettes, escalade… J’ai la chance d’y avoir été initié tôt! Dès 10 ans mon père portait mes skis dans son sac, je le suivais en raquettes et nous descendions tous les deux à ski. Je suis aujourd’hui plus autonome et rêve de gravir le Mont Blanc depuis plusieurs années. J’en ai à présent l’opportunité et brûle d’impatience d’affronter le sommet !

Yvan Quintavalle

IvanJe m’appelle Ivan, j’ai 22 ans, je suis en master 2 STAPS et en stage en tant que professeur d’EPS au lycée Lacassagne. Depuis mon enfance je fais des randonnées en montagne en France et à l’étranger. Pour moi la montagne ça représente d’abord un défi mais c’est aussi un émerveillement et une sensation de liberté. J’ai fait mes premières expériences en alpinisme il y a 3 ans dans les Alpes. L’alpinisme m’a permis de gravir les sommets que je ne pouvais que contempler auparavant. Mais depuis chaque sommet je pouvais toujours en voir un autre, encore plus haut et toujours inaccessible pour moi. Gravir le Mont Blanc, ce sommet depuis lequel « tout est plus petit », reste un défi et un accomplissement que je rêve de réaliser. Aujourd’hui j’ai peut-être l’occasion de vivre cette expérience, avec une équipe d’étudiants tous aussi motivés que moi, grâce à notre projet Mont-Blanc 2015.

Adrien BENACCHIO

AdrienJ’ai 22 ans et je suis étudiant en troisième année en école d’ingénieur. L’ascension du Mont Blanc nécessite une bonne préparation physique. C’est pour moi un défi qui me poussera à pratiquer encore plus de sport tout au long de l’année, pour atteindre le sommet de ma condition physique. Me permettant par la même occasion de pratiquer, avec un groupe motivé, l’alpinisme, sport qui m’a toujours intéressé et impressionné. A fond la caisse !

Guillaume BONNARD

GuillaumeDu haut de mes 22 ans et actuellement en 3ème année d’ingénieur biomédical, j’ai toujours eu une passion pour la nature et la montagne ! Très sportif j’adore me dépasser et aller au bout de moi-même. Depuis quelques années mon rêve est de faire l’UTMB, et aujourd’hui l’opportunité unique de cette ascension menée grâce à l’association Run & Raid de Lyon I s’inscrit dans ce but. Parvenir au sommet du Mont-Blanc, c’est à la fois un défi, une expérience humaine hors du commun, une cohésion, un apprentissage aux multiples facettes, et bien sûr une aventure à 100%. J’ai juste hâte !!!

Julia GAULTHIER

Julia18 ans et tout juste sortie du lycée, je me suis lancée dans une licence en biologie. Ambitieuse, sportive, passionnée par la nature et ses paysages et ayant une véritable envie de vivre cette aventure humaine, je rêve de pouvoir atteindre le sommet du Mont Blanc avec d’autres étudiants qui partagent ce même défi. Gravir le toît de l’Europe est une activité sportive mais tout aussi symbolique puisque c’est l’occasion de pouvoir se prouver qu’on est capable de franchir certaines appréhensions pour vivre d’incroyables aventures riches en émotion et en partage humain.

Corentin PEREIRA

CorentinJ’ai 21 ans et je suis en Master 1 à la faculté des Sciences du Sport à la Doua. Mordu de montagne depuis toujours, j’y pratique toutes sortes d’activités en hiver comme en été: ski, ski rando, trekking, trail … Après avoir fait le tour l’été dernier le long du célèbre TMB (Tour du Mont Blanc), la section Run & Raid peut désormais me permettre de monter en haut du plus mythique sommet des Alpes et peut être même du monde. Ce rêve que je nourrissais secrètement depuis maintenant de nombreuses années, semble désormais accessible. Ce défi à accomplir est à la fois une aventure humaine hors du commun et un apprentissage sur soi-même, une expérience à vivre à 300%.

Louis MIDEY

LouisJe me présente : je m’appelle Louis Midey, j’ai 18 ans et je suis actuellement en première année de licence de Physique-Chimie au sein de l’université Lyon 1.

De nature je suis quelqu’un de très sportif, toujours partant pour une quelconque activité sportive.

Sans pour autant être un connaisseur en matière d’alpinisme, le projet de l’ascension du Mont Blanc est pour moi l’occasion rêvée de réaliser une expérience sportive inouïe ! Je suis donc très motivé et déterminé à accomplir ce superbe projet qui me tient beaucoup à cœur.